Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 18:30

En Italie la fête de Noël dure du 24 au 26 décembre et le 6 janvier, le père Noël s’appelle «Babo Natale»

Un des aspects les plus caractéristiques de Noël ce sont les «preseppe» (les crèches) qui sont installées neuf jours avant la naissance de Jésus.

La plus ancienne est attribuée au sculpteur Arnolfo di Cambio vers 1289. Elle se trouve dans la Basilique Sainte Marie Majeur.

 

Creche-.jpg

 

 

J’ai vu le marché de Noël sur la place Navonne. Malheureusement il ressemble aux marchés de Noël de Tours et autres villes françaises.

Les enfants italiens ont beaucoup de chance. Ils reçoivent des jouets deux fois.


Le père Noël arrive de 25 décembre, et la «Befana», sorcière très laide et très âgée dépose des jouets le 6 janvier dans la chaussette que les enfants ont fixée près de la fenêtre ou la cheminée.


Elle est représentée 
volant sur un balai, avec un nez crochu, boutonneuse, vétue d'un tablier noir, avec des bonbons et des cadeaux pour les enfants sages et du charbon pour les autres.


 

 17122011-images

 

 

Trullala' Trullala' Trullala'. 

La Befana vien di notte 

con le scarpe tutte rotte, 

con la calza appesa al collo, 

col carbone, col ferro e l'ottone. 

Sulla scopa per volare. 

Lei viene dal mare. 

Lei viene dal mare.

 

 

Et la cuisine ?

 

Comme en Pologne on mange du poisson le «Capitone» (une matelote d’anguille !!!) et/ou de l’agneau ou de la dinde.


Les desserts (Hum !)

Deux que j’aime particulièrement «le Panettone» et le «Pandoro»

 

Le Pandoro est originaire de Vérone, ville des célèbres Roméo et Juliette.


Son nom viendrait de Pan d’Oro (pain doré)


Il est servi avec du mascarpone, ou du chocolat fondu, ou de la crème fouettée... sur chaque tranche
.


pandoro confezioni r

 

 

 

Panettone.jpg

 

Le Panettone

 

Plusieurs légendes, j’en ai choisi une.


Il était une fois...
un jeune homme de Milan amoureux fou de la très belle fille d’un boulanger «Toni». 


Ce jeune homme se fit embaucher comme apprenti chez le père de la jeune fille et créa une brioche dorée avec des raisins secs et des fruits confits.

Le père apprécia le gâteau, et décida de l’appeler Pane (Pain) et Toni (son prénom).

Et les jeunes gens se marièrent et comme dans les contes de fée ils eurent beaucoup d’enfants...


 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires